Un excellent article sur la pédophilie par une psychologue clinicienne

Mlle Leonor Bruny, psychologue clinicienne, a publié sur Le Plus du Nouvel Observateur un excellent article sur le domaine de la pédophilie. Elle se retrouve beaucoup dans les idées de Mme Bennari et s’est intéressée à l’action de L’Ange Bleu, jusqu’à participer, après la publication de l’article, à un de nos groupes de parole en observatrice.

Vous pouvez lire l’article en cliquant ici.

Six mois après le contact avec L’Ange Bleu

Nous publions ici le témoignage de T, écrit six mois après avoir pris contact avec L’Ange Bleu la première fois. Il est facile de voir comment le fait d’avoir pu être écouté et soutenu a changé sa vie en positif. Les besoins exprimés par T et milliers d’autres comme lui sont clairs et notre expérience, comme ce témoignage le montre, prouve qu’il est possible d’y répondre.

 

Six mois après ma rencontre avec Latifa de l’ange bleu

J’avais déjà écrit le 19 juin 2015 un peu après avoir rencontré Latifa et avoir commencé mon sevrage de la pédopornographie. J’avais fini mon écrit sur une note positive et j’ai bien eu raison car aujourd’hui ma vie a repris son sens!! Je peux donc dire que je suis heureux dans ma vie actuelle. Je voudrais donc témoigner de nouveaux pour donner de l’espoir aux personnes qui sont dépendantes de la pédopornographie et leur dire que c’est possible de s’en sortir et d’avoir une vie beaucoup plus saine et heureuse avec de la joie de vivre et de la sérénité.

1: Mon contact avec L’Ange Bleu et Latifa Bennari

Je peut donc dire que Latifa m’a sauvé la vie car sans elle je n’aurai jamais pu m’en sortir ; je pense que j’aurai été toujours accro à ces vidéos, photos, et les autres mangas pédopornographiques. Je dis bien m’a sauvé la vie car j’avais accumulé une telle frustration, une telle mauvaise image de moi, un isolement et mal-être profond que je pense que j’aurai fini par mettre fin à mes jours, ou peut-être même par tenter de reproduire ce que je voyais sur ces images et vidéos que je trouvais et que je sentais tellement malsains et atroces mais avec lesquels je « nourrissais » mon esprit plusieurs heures par jour. J’ai donc contacté Latifa par mail et elle m’a répondu quelques heures après…

Sa réponse a transformé ma vie, je me sentais totalement isolé et je pensais que personne ne pouvait me comprendre. Grâce à elle, j’ai compris que la seule solution pour moi pour m’en sortir, c’était le sevrage total de ces vidéos, ces images qui étaient la cause principale de mon malheur. Nous avons continué quelques échanges par mail, puis par des conversations téléphoniques qui m’ont énormément aidé.

J’ai lu aussi le dernier livre de Latifa dans lequel j’ai pu me reconnaître dans certains témoignages et aussi qui m’a permis de comprendre pourquoi j’en était arrivé là, que je n’étais pas un monstre, et surtout que j’avais les possibilités de m’en sortir par moi-même.

J’ai aussi participé à un groupe de parole organisé par Latifa qui m’a permis de rencontrer des personnes qui avaient le même profil que moi et surtout d’entendre la douleur des ex victimes d’agressions sexuelles dans l’enfance. Le fait de voir ces victimes en face de moi, de les entendre témoigner de la douleur qu’elles ont subi durant leur enfance et l’impact que ça a eu dans leur vie jusqu’à aujourd’hui m’a fait comme un électrochoc et m’a ouvert les yeux.

La rencontre avec L’Ange Bleu a été décisive pour ma nouvelle vie, je n’aurais jamais assez de mots pour remercier Latifa et les membres de L’Ange Bleu.

2 Le développement personnel

Latifa m’avez donné les clefs pour me sortir de mon addiction, puis j’ai commencé à chercher des solutions en même temps que mon sevrage pour pouvoir tenir le coup et essayer d’ avoir une vie plus remplie afin de remplacer le temps que je passais sur mon ordinateur à consulter ces fichiers pédopornographiques par du temps qui serait bénéfique dans ma vie. Je n’aime pas trop lire, mais j’avais l’habitude d’écouter des podcast et c’est grâce à ça que j’ai commencé à écouter des podcast sur le développement personnel.

Par la suite j’ai aussi lu quelques livres qui m’ont aidé à avoir plus confiance en moi, à diminuer la timidité et à pouvoir rencontrer des nouvelles personnes afin de sortir de ma solitude.

Grâce à ces podcast et livres de développement personnel j’ai pu faire un travail sur moi en profondeur, comprendre certains de mes comportements qui me bloquaient dans ma vie de tous les jours, dus aussi à mon enfance. J’ai pu constater que mon enfermement mental dans cette addiction était beaucoup du à ma grande timidité, et que je préférais m’enfermer dans ce monde virtuel, plutôt que de sortir et essayer de rencontrer des filles de mon âge.
Le développement personnel m’a beaucoup aidé à aller mieux, m’a permis de m’améliorer dans de nombreux domaines de la vie et je continue à m’y intéresser tous les jours.

3 La méditation

La méditation fut très importante pour moi aussi ; j’ai commencé à la pratiquer de pleine conscience il y a un peu plus de 3 mois. Le premier mois je n’ai pas ressenti beaucoup d’effets mais en ayant une pratique régulière entre 10 à 20 minutes par jour, j’ai senti mon anxiété, toutes les pensées négatives, les peurs inutiles diminuer. J’ai pu être plus serein, repérer les moments où j’étais plus susceptible de rechuter ; ça m’a permis aussi de comprendre un peu de mon fonctionnement et des fragilités de mon mental.

A ce jour je pratique tous les matins une méditation guidée une vingtaine de minutes. Je tiens à préciser que je suis athée et que donc les méditations que je pratique sont laïques.

4 La psychologue

Depuis ces six mois je suis suivi par une psychologue, et j’ai franchi le pas de lui parler de mon addiction a la pédopornographie. Je pense qu’elle a du mal à se mettre à ma place car elle n’a pas les outils pour comprendre. Cependant elle a pu m’aider dans d’autres domaines de la vie, ce qui fait que je vais mieux aujourd’hui. Je n’ai pas pu la voir autant de fois que je l’aurai voulu car cela me demande un investissement financier important et elle était beaucoup prise par son emploi du temps.

Bilan depuis ma rencontre avec Latifa Bennari de L’Ange Bleu

Aujourd’hui je suis heureux d’être en vie, je continue à me battre tout les jours, ma vie n’est pas parfaite, mais je l’apprécie telle qu’elle est. Je tiens à dire que durant mon parcours j’ai fait trois rechutes, 3 soirs où je suis retourné voir des fichiers pédopornographiques, mais je me suis relevé le lendemain. Je m’en suis beaucoup voulu lors de la première rechute mais les autres fois, j’ai pris ça comme une expérience et j’ai essayé de comprendre pourquoi j’avais rechuté. Maintenant je pense que les jeunes filles et fillettes on repris la place qu’elle devraient avoir dans ma tête : celle d’enfants et non d’objets de désir. Bien sûr je les trouve toujours jolies, j’adore leur spontanéité, mais je les vois différemment d’avant ma rencontre avec Latifa.

Pour moi le chemin a été difficile mais par rapport au calvaire qu’était ma vie avant le 1er mail de Latifa ce n’est rien. Je ne suis qu’au début, mais grâce au travail que j’ai fait sur moi et surtout grâce a L’Ange Bleu je n’ai plus de doutes sur le fait que je resterais à jamais un pédophile ABSTINENT. J’espère trouver la future maman de mes enfants rapidement, il me reste à continuer a vivre, et a rester vigilant sur les pièges que nous dresse la vie!!

J’espère que mon témoignage redonnera de l’espoir au personnes qui comme moi étaient au plus profond du gouffre, et qu’il y aura des personnes comme à L’Ange Bleu avec un cœur suffisamment immense pour permettre de transpercer notre carapace et nous redonner le goût de vivre et de pouvoir nous en sortir.

T